Catégories

> Newsletter

> 1ère visite ?

Numéros 101 à150

Chasse-Marée N° 119
loupe

Chasse-Marée N° 119

Eric Tabarly et le Pen Duick Quel meilleur hommage rendre au navigateur disparu que d’évoquer son plus cher voilier ? Daniel Gilles a vécu une croisière musclée sur Pen Duick, en Bretagne Sud. François Chevalier et Jacques Taglang ont...

En savoir plus


020119

Prix
5,00 €

Stock Infos
Available


ombre

Envoyer à un ami

  • Eric Tabarly et le Pen Duick
    Quel meilleur hommage rendre au navigateur disparu que d’évoquer son plus cher voilier ? Daniel Gilles a vécu une croisière musclée sur Pen Duick, en Bretagne Sud. François Chevalier et Jacques Taglang ont reconstitué la carrière du cotre centenaire, et suivi son plus célèbre skipper “de Pen Duick en Pen Duick”. William Collier était au rendez-vous des plans Fife en Ecosse.
  • Elissa, un trois-mâts barque écossais ressuscité au Texas
    Lancé en 1877 par le fameux chantier Alexander Hall, ce long-courrier en fer achève sa carrière commerciale au Pirée comme cargo contrebandier. C’est alors qu’un spécialiste américain découvre son pedigree et entreprend de le sauver. Grâce à lui et à une fondation de Galveston (Texas), Elissa rejoindra le club très restreint des derniers vrais grands voiliers navigants.
  • Les barges à voiles de la Tamise
    L’histoire, la construction, le gréement, la manœuvre et la vie à bord de ces étonnants bateaux de charge qui étaient au siècle dernier le principal mode d’approvisionnement de la ville de Londres. Un fond plat, une généreuse voilure à livarde et deux dérives latérales font de ce voilier un outil parfaitement adapté à sa mission et aux conditions de navigation de la Tamise.
  • San Francisco au temps des shanghaieurs
    Entre 1850 et 1910, l’enrôlement forcé de marins sur les long-courriers en partance était à San Francisco une véritable institution. Au-delà des légendes, l’auteur a reconstitué les faits, retracé la carrière des marchands d’hommes et de leurs complices, décrivant avec minutie cette forme d’esclavage qui ne s’est éteinte que lorsqu’elle ne rapportait plus d’argent.

    Paru le 6 octobre 1998

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des avis.