Catégories

catalogue

Marine étrangère

La flotte des Russes blancs
loupe

La flotte des Russes blancs

L’histoire passionnante, digne d’un roman, de cette marine blanche, forte de milliers d'hommes et de nombvreux navires, qui survécut quelques années à la Révolution. Puis les navires connurent des...

En savoir plus


102776

Prix
25,00 €

Stock Infos
Out of stock

Ajouter au panier
ombre

Envoyer à un ami

Marc Saibène

Alors que la Première Guerre mondiale connait ses derniers soubresauts, la révolution soviétique est en marche. La Marine du Tsar a de tous temps été un des fers de lance du régime, et bien souvent le déclencheur des révoltes et des émeutes. Dans ce monde en déliquescence, une véritable marine blanche, forte de plusieurs milliers d'hommes et dotée d'une flotte conséquente, va survivre plusieurs années. Elle finit sa vie à Bizerte, alors port français. Les navires connurent des fortunes diverses, les hommes se disperseront aux quatre coins du Monde. Cette histoire passionnante est digne d'un roman. ~ Un livre souple de 304 pages au format 16 x 22 cm, 16 pages d’illustrations.

Voir onglet Sommaire.

 

SOMMAIRE DÉTAILLÉ

Introduction
La paix de Brest-Litovsk

1. Les origines de l’intervention française en Russie
Les événements en mer Noire • Soubresauts en Russie du Sud • Wrangel, chef de guerre et chef d’État • La flotte Wrangel • Le plan de bataille • La base navale de Constantinople.

2. Les dernières heures du gouvernement de Russie du Sud
L’évacuation • En mer, vers Constantinople • L’avenir de la flotte Wrangel se joue en mer Noire.

3. Constantinople, un asile provisoire
De complexes enjeux diplomatiques • La base de Constantinople s’organise • Les contentieux financiers • Le sort de la flotte de commerce • Préparatifs du départ des navires de guerre sur Bizerte • Le sort des réfugiés.

4. La traversée de Constantinople à Bizerte
Départ du premier convoi • Le deuxième convoi • Le dernier convoi de Constantinople.

5. À Bizerte
Le sort des navires • Le sort des réfugiés • L’École Navale • Le gouvernement français reconnaît l’URSS • La visite de la Commission Soviétique.

6. Sous le pavillon français
Le navire atelier Kronstadt devient le Vulcain • Le pétrolier Bakou devient la Loire • Le brise-glace Ilia Mourometz devient le mouilleur de mines Pollux • Le remorqueur Tchernomore devient l’Iroise.

7. Renaissance passagère de la Compagnie ROPIT

Annexes
La flotte de guerre russe blanche en novembre 1920 • Index des noms de navires • Index des noms de personnes • Bibliographie.

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des avis.