Catégories

catalogue

Pour donner des idées à vos proches ou tout simplement vous simplifier la vie, créez vos listes de sélection


Comment ça marche ?

Pour ouvrir une liste, vous devez posséder un compte. Si vous êtes déjà client au Chasse-Marée, il vous suffit de vous connecter avec vos identifiants habituels et d’aller dans la rubrique « Ma Sélection » de votre compte. Si vous ne possédez pas encore de compte, la création ne vous prendra que quelques instants.

Je gère mes listes de sélection

Vous pouvez créer autant de listes que vous le souhaitez. Donner un nom à votre nouvelle liste puis enregistrez. Lorsque vous ajoutez un produit à votre sélection depuis la fiche produit, vous pouvez l’attribuer à une de vos listes présentes dans le menu déroulant à gauche.

Je diffuse mes listes de sélection

A la création de votre liste, vous recevez un email du Chasse-Marée contenant un lien menant à votre sélection. Vous souhaitez partager cette liste avec vos proches ? Envoyez leur ce lien et ils pourront consulter votre sélection en un seul clic !

Langue, traditions et géographie

Le Trégor
loupe

Le Trégor

Yves Coativy, Jean-Jacques Monnier À l’est, le Trégor commence à l’embouchure du Trieux. Puis la « frontière...

En savoir plus


102484

Prix
35,00 €

Stock Infos
Out of stock

Ajouter au panier
ombre

Ajouter à ma sélection Infos

Envoyer à un ami

Yves Coativy, Jean-Jacques Monnier

À l’est, le Trégor commence à l’embouchure du Trieux. Puis la « frontière » oblique vers le sud-est en suivant le cours du Leff. Au sud, la limite passe à une quinzaine de kilomètres au-delà de Guingamp, et va s’achever au Queffleuth, l’un des deux cours d’eau qui se jettent dans la baie de Morlaix. Trois cités émergent de ce terroir : Lannion la rieuse, Guingamp la sportive et Tréguier, dont la cathédrale rappelle qu’elle fut siège d’évêché.
Peu connu à l’extérieur de la Bretagne, où seule sa « Côte de Granit rose » bénéficie d’une forte notoriété, le Trégor n’a pas d’existence officielle ou administrative. Trois caractéristiques le signalent aujourd’hui : l’usage linguistique du breton du Trégor, l’appartenance à l’ancien diocèse de Tréguier, marquée par un fort culte à Saint-Yves, et le port d’une coiffe particulière, que les Cornouaillais voisins appelaient, par dérision, koeff lost koue(zhe) (la coiffe à queue tombante). Ajoutons-y un humour corrosif.
Tous ceux qui ont séjourné dans ce territoire ou s’y sont installés en ont éprouvé la forte identité. Voici le premier livre d’histoire générale consacré au Trégor.

Format 22 x 28 cm, relié, 240 pages, 300 illustration.

PROMOTION : 35 €, au lieu de 59 €

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des avis.