Catégories

catalogue noel 2016

Guerres du XX° siècle

Un marin au coeur de l'exode indochinois, 1954-1955
loupe

Un marin au coeur de l'exode indochinois, 1954-1955

Pierre-Jean Yvon
Les évènements relatés par l'auteur se sont enchaînés, dictés par son destin : départ de Paris en avion pour New York et découverte de l'Amérique en train, traversée de l'Océan Pacifique sur une péniche de...

En savoir plus


103507

Prix
19,90 €

Stock Infos
Warning: Last items in stock!


ombre

Envoyer à un ami

Pierre-Jean Yvon

 

Les évènements relatés par l'auteur se sont enchaînés, dictés par son destin : départ de Paris en avion pour New York et découverte de l'Amérique en train, traversée de l'Océan Pacifique sur une péniche de débarquement avec arrêts dans les îles, missions sur le Fleuve Rouge au Tonkin, échanges de prisonniers malades des deux camps, ramassages et transports des réfugiés fuyant le monde communiste, mise à disposition des militaires du Vietminh, retour sur un porte-avions en mission de représentation. Détecteur de formation, il a assuré les fonctions de vaguemestre, manoeuvrier lorsque le radar est tombé en panne, tireur à la mitrailleuse en temps de guerre, aide infirmier lors des évacuations et chargé du ravitaillement. Il s'est acclimaté en vivant intensément l'instant présent sans analyser ce qui lui arrivait. Il pense avoir bien fait ce que l'on attendait de lui. Il a appris à connaître des pays, a côtoyé ses habitants et a vécu comme tout jeune de son âge. Resté entre les rails de son éducation, il n'a pas accepté de compromis, n'a assisté à aucun abus. Pensant aux évacuations et aux enfants recueillis en Indochine, un sentiment de fierté l'envahit. Il n'a pas failli et a fait preuve de générosité, il est resté lui-même. Opérateur de cinéma, l'auteur a dévidé les bobines de ses vingt premières années en faisant, ça et là, des arrêts sur image. Il les a illustrés par ses propres photos, témoignages de ce qu'il a vécu.

 

Né à Saint-Malo, Pierre-Jean Yvon est issu d'une famille de terre-neuvas, d'avitailleurs à Saint-Pierre-et-Miquelon et de maîtres voiliers. Inscrit maritime provisoire à 14 ans, il s'engage dans la Marine nationale et entre à l'Ecole des Mousses, puis à l'Ecole de Maistrance et boucle " son " tour du monde à 20 ans. Après la Marine, il occupe des postes à haute responsabilité dans des domaines liés à l'informatique, et termine sa carrière professionnelle Président-directeur général d'une société internationale de télémédecine. Passionné de sa ville et de sa région, il a déjà signé huit ouvrages.

 

Format 15 x 21 cm, couverture souple,
280 pages, photos de l'auteur.

 

Dans le quotidien Ouest-France, édition de Saint-Malo du 21 juillet 2010
Trois questions à… Pierre-Jean Yvon, écrivain.

Quel est ce récit qui mènele lecteur en Indochine ?
C'est le mien, car j'ai effectué un tour du monde à l'âge de 20 ans, embarqué dans la Marine nationale. En 1954, je suis arrivé à Saïgon à bord d'une péniche de débarquement. La guerre venait de s'achever. On ramassait les blessés de Dien-Bien-Phu, la plus longue bataille du corps expéditionnaire français en Extrême-Orient. Et on portait assistance aux chrétiens qui fuyaient le régime communiste. C'étaient les premiers boat-people.
Pourquoi revenir sur cet épisode ?
Parce que ces souvenirs m'ont profondément marqué. Et que cette période est mal connue. Sur place, j'ai assuré un tas de missions : vaguemestre, manoeuvrier lorsque le radar est tombé en panne, tireur à la mitrailleuse en temps de guerre, aide infirmier lors des évacuations et chargé du ravitaillement.
Et votre attachement à la mer ?
C'est vrai qu'elle est en moi. Mon père était maître voilier, mon grand-père aussi. Deux de mes oncles sont morts en mer. On ne triche pas avec la mer. Je partage mon temps entre Paris et Saint-Malo et j'aime toujours aller sur l'eau. J'ai un ketch en bois armé en yole, ancré dans le bassin Vauban. Je vais régulièrement pêcher le maquereau, comme je le faisais autrefois avec mon père.
Propos recueilli par Olivier Berrezai

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des avis.