Catégories

> Newsletter

> 1ère visite ?

Qui sommes-nous ?

 

Présentation

Avant d’être une revue maritime créée en 1981, le terme chasse-marée désignait une chaloupe rapide qui allait chercher le fruit de la pêche en pleine mer auprès des bateaux dont c’était le métier pour la ramener au plus vite au port.

Equipe Chasse-Marée


Ce bateau et ce métier ont donné leur nom à « la » revue  devenue le symbole de la défense et de la sauvegarde de la culture et du  patrimoine maritime et fluvial.
C’est la passion d’une équipe d’hommes et de femmes qui a permis la création en 1981 d'une petite entreprise d’édition pour dire la vie des marins des sept mers du monde.
 

  • Marins du littoral et des eaux intérieures
  • Marins de commerce, de pêche, militaires et plaisanciers
  • Constructeurs et architectes, professionnels ou amateurs
  • Amoureux du littoral et de l’environnement

Le Chasse-Marée contribue à la sauvegarde de la mémoire des savoir-faire d’hier pour contribuer à l'amélioration de la vie d’aujourd’hui.
 
Stéphane Cossart, directeur général


Découvrez les valeurs fondatrices du Chasse-Marée
par Bernard Cadoret, le fondateur de la revue.

 
"La mer, en France, passionne beaucoup de gens différents. Les spécialistes de l’environnement, de plus en plus inquiets, alertent l’opinion contre la dégradation du milieu marin. Les marins pêcheurs, en butte à la hausse du coût de l’énergie et à la raréfaction du poisson, se battent pour que survivent les métiers de la côte.

Ceux du commerce, qui voient la flotte française se réduire comme peau de chagrin, essaient de faire entendre leur voix.De leur côté, les plaisanciers, chaque jour plus nombreux, cherchent, par le contact avec la mer, à trouver un contrepoids aux stress de la vie moderne. Enfin, les passionnés d’histoire et de tradition maritimes, réunis en petits cercles actifs, accomplissent un énorme travail, presque toujours ignoré, hélas, de la presse nautique, de l’université et des professionnels. Tous ces mouvements procèdent des mêmes motivations profondes. Mais ils débouchent sur des discours parallèles. D’un groupe à l’autre, l’information ne circule guère ; sur le terrain, on assiste à des incompréhensions, débouchant parfois sur des conflits, voire des heurts (plaisanciers, pêcheurs). A tous ces passionnés, il manque une référence commune: une culture.

La création du Chasse-Marée correspond à notre volonté de faire partager cette certitude : une vraie culture maritime existe en France à l’état latent. Elle peut se développer comme dans les pays anglo-saxons. Il faut seulement lui donner des moyens d’expression. Nous pensons que Le Chasse-Marée peut être l’un d’eux : accessible et ouvert à tous, mais sans concession à la facilité, il va constituer un outil de réflexion indispensable pour tous ceux qui vivent la mer. Faire souffler la brise du large, briser les carcans corporatistes qui étouffent la sensibilité marine de notre pays : la création récente d’un grand ministère de la Mer est à cet égard un encouragement précieux. Il s’agit désormais de rendre la place qu’elle mérite à la vie des hommes de mer. Et d’abord à la vie d’aujourd’hui: dans chaque numéro, des articles seront consacrés à un métier actuel, une tradition vivante, une innovation ou un événement significatifs.
Numero 1 Chasse-MaréePour mieux comprendre ces réalités contemporaines, la connaissance fine du passé peut être un outil décisif: Le Chasse-Marée va se tourner vers l’histoire des sociétés littorales, celle des mentalités et des techniques, celle des hommes, des bateaux, des maisons, celle du milieu naturel aussi… A côté de ces études en profondeur, Le Chasse-Marée offre à ses lecteurs des rubriques vivantes ; ouvertes à tous, elles vous aideront à saisir toutes les occasions de progresser dans votre recherche personnelle de la culture maritime ..."
 Bernard Cadoret
Vous venez de lire l’éditorial… du premier numéro du Chasse-Marée, publié en août 1981!
 
C’est grâce à l’exceptionnelle fidélité de ses abonnés que la revue Chasse-Marée a toujours pu rester “à flot”, contre vents et marées. En effet, cette formule est la seule viable à long terme, la seule qui dégage une marge suffisante pour équilibrer les comptes de la revue et lui permettre d’investir dans des reportages, des recherches, etc.
Cette nouvelle version de notre site internet vous offrira un meilleur accès à la richesse éditoriale produite par Le Chasse-Marée depuis trente ans. Grâce à de très nombreux liens, il sera votre point de ralliement, vous permettra des échanges personnels, sera un puissant relais pour les associations, musées et chantiers. Enfin, il livrera une information actualisée sur les événements des passionnés de la mer.


Implanté à Douarnenez, le Chasse-Marée offre depuis 1981 :

 

  • Une revue de qualité qui vient de fêter ses 30 ans
  • Une collection de livres consacrés au patrimoine maritime en vente chez les meilleurs libraires et en vente directe
  • Un service de vente à distance qui offre plus de 2000 ouvrages et objets maritimes avec livraison à domicile
  • Une animation culturelle autour du patrimoine maritime à travers des concours, colloques et présence sur Internet

 

Notre histoire

 
Et quelle histoire ! Depuis sa création en 1981, Le Chasse-Marée n’a eu de cesse de se poser comme un acteur de la reconquête de notre patrimoine et de notre culture maritime et fluviale, grâce à des milliers d’articles, des centaines de livres, des dizaines de concours, et de nombreuses fêtes et rassemblements.
 
Au fil des ans, depuis l’emblématique Abri du marin de Douarnenez dans le Finistère, notre petite entreprise a participé de la promotion d’un véritable mouvement culturel.
 

Chronologie


 
1981 :  Parution du premier numéro du Chasse-Marée, dont les 7 000 exemplaires sont diffusés artisanalement sur le littoral. Cette première action permet de rassembler rapidement 3 000 abonnés. La parution est trimestrielle.
 
1982 : Le numéro 3 est tiré à 10 000 exemplaires. Le numéro suivant arbore la première couverture en couleurs. Le Chasse-Marée s’associe à la conception de la première fête maritime de Pors-Beac’h.
 
1983 : Réédition des tomes I et II d’Ar Vag, voiles au travail en Bretagne atlantique, sous la direction de Bernard Cadoret, deux livres fondateurs dans la reconquête du patrimoine  maritime.
 
1985 : Parution du livre Ar Vag III, consacrés aux borneurs et drgueurs de l’Aber-Ildut à Lorient.
 
1986 : Douarnenez 86 : La revue organise une grande fête maritime et culturelle, la première de cette ampleur en France.
 
1988 : Douarnenez 88 :  second rassemblement maritime organisé par la revue.
 
1989 : Lancement du concours Bateaux des côtes de France, qui permettra, au terme de recherches approfondies, de faire reconstruire ou restaurer plus de cent unités du patrimoine français.
 
Brest 921992 : Brest-Douarnenez 92 : grand rassemblement organisé par Le Chasse-Marée. La grande première du rassemblement brestois sera d’ouvrir au public la Penfeld, port réservé à la Marine nationale. Cette fête réunit 1 500 bateaux venus du monde entier, dont ceux lancés à l’occasion du concours Bateaux des côtes de France. Largement couverte par les médias, cette manifestation fera connaître le patrimoine maritime au grand public.
 
1993 : Lancement du concours Patrimoine des côtes et fleuves de France, consacré à l’ensemble du patrimoine (non navigant) côtier, fluvial et lacustre. Il va mobiliser quelque 700 associations et permettre un grand nombre d’inventaires, de collectes et de restaurations.
 
1997 : Lancement du Défi jeunes marins 2000, 3e grand concours du Chasse-Marée, qui permettra de construire trente yoles “1796” et d’initier des centaines de jeunes venus de toute la France aux savoir-faire marins en facilitant leur insertion.
 
1999 : Parution du livre Phares, Histoire du balisage et de l'éclairage des côtes, .
 
2000 : Aboutissement du Défi jeunes marins 2000 lors des fêtes de Douarnenez 2000. Lancement du site Internet du Chasse-Marée.
 
2002 : Le Chasse-Marée participe aux fêtes de Douarnenez 2002, qui consacrent une exposition à l’anniversaire de ses 20 ans.
 
2003 : Le n°165 de la revue inaugure une nouvelle maquette. Le Chasse-Marée reçoit de l’Académie de Marine un prix récompensant l’ensemble de sa production.
 
2005 : Le Chasse-Marée est élu meilleur magazine de loisirs 2005 par le Syndicat de la presse magazine et d’information.
 
2007 : La deuxième version site internet du Chasse-Marée est lancée en fin d'année et la revue édite son 200e numéro !
 
2009 : Les Éditions du Chasse-Marée intègrent le groupe Ouest-France via sa filiale Infomer qui publie l’hebdomadaire Le Marin.
 
Numero 2322011 : Le Chasse-Marée fête ses 30 ans et le n° 232 est l’occasion de renouveler la maquette et d’augmenter la pagination de 8 pages !
 
2012 :Le Chasse-Marée fête les 20 ans des premières fêtes maritimes de Brest lancées en 1992 et les 20 ans de son grand concours Bateaux des Côtes de France ! La troisième version site internet est lancée et le n°245 de la revue paraît en octobre.
 

L'Abri du Marin


Abri du MarinLe Chasse-Marée est implanté dans un lieu hautement symbolique, un Abri du marin, construit en 1912 dans le cadre de l'Œuvre fondée par le philanthrope Jacques de Thézac. Le père de l’Almanach du Marin breton en a bâti douze sur les côtes bretonnes. Celui de Douarnenez reste facilement reconnaissable avec sa façade de crépi rose vif et ses inscriptions évangéliques et patriotiques en français et en breton : « Aimez-vous les uns les autres » et « Dieu, Honneur et Patrie » ...
 
Le rôle social de cette Œuvre était d’offrir le gîte et le couvert aux pécheurs en escale dans les ports surpeuplés de Cornouaille, qui à l’époque cabanaient à bord de leurs bateaux ouverts. Certains jours, jusqu’à 1 300 marins se réunissaient dans l’Abri où étaient organisés diverses animations culturelles, des cours de  formation professionnelle, voire des soins médicaux. Pour lutter contre les méfaits de l’alcool on servait dans ces « cabarets modèles » des tisanes d’eucalyptus, tandis que des conférenciers en prônaient l'abstinence.
 
Le Chasse-Marée a donc implanté son siège dans ce superbe bâtiment face au port du Rosmeur. L'équipe se partage entre la rédaction de la revue et la vente à distance. Une boutique de livres et cadeaux maritimes est également ouverte toute l’année au rez-de-chaussée du bâtiment.
 
Un article de Frédéric Tanter dans le Chasse-Marée n° 64 d’avril 1992 vous fera découvrir en détails l'histoire de ces Abris et leur utilisation au début du XXe siècle.

 

Le Chasse-Marée présenté par ses rédacteurs.


Le Chasse-Marée est le magazine de tous ceux qui aiment la mer et les bateaux : marins et mariniers de métier ou plaisanciers, historiens locaux ou océanographes, gens de la côte ou arpenteurs de grèves, maquettistes navals ou charpentiers de marine. Le Chasse-Marée s’intéresse particulièrement à tout ce participe à la culture et au patrimoine maritime. Son rôle dans la renaissance des bateaux traditionnels a été déterminant.

Établie à Douarnenez (Finistère), la rédaction réalise avec le plus grand soin neuf numéros par an, qui sont distribués dans les kiosques et par abonnement. Chaque numéro compte 92 pages richement illustrées, reliées dans une couverture semi-rigide à dos carré. On y trouve généralement quatre ou cinq articles de fond d’une douzaine de pages chacun, dont les sujets empruntent à plusieurs domaines récurrents (métier contemporain ou disparu, bateau traditionnel, plaisance classique, voile-aviron, construction bois ou assimilé, histoire maritime, etc.). On trouve aussi dans chaque parution un reportage photographique contemporain ou ancien, ainsi qu’un extrait littéraire spécialement illustré pour l’occasion par un artiste d’aujourd’hui. S’y ajoutent des rubriques régulières reflétant notamment l’actualité du monde maritime et de la vie associative (Nouvelles), l’activité des charpentiers de marine professionnels ou amateurs (En Chantier), sans oublier le forum des lecteurs qui s’expriment largement dans les pages Courrier-Questions-Réponses.

Collection du Chasse-Marée


Quelques chiffres depuis 1981 jusqu'à fin 2012 :

247 numéros,
20 000 pages,
2,25 m de bibliothèque,
75 kg !
 

 

 

Le Chasse-Marée vend à distance !


Depuis 1981, en parallèle d’une distribution nécessaire en maisons de la presse et en librairies, Le Chasse-Marée a choisi de s’adresser directement à ses lecteurs et à tous les passionnés du monde maritime. Depuis l’origine, la revue s’appuie sur son réseau d’abonnés. Dans le même esprit, nos livres sont proposés à tous ceux qui soutiennent notre travail patrimonial. Et depuis le début des années 1990, nous développons une « boutique », par le biais de catalogues, pour faire partager notre passion du monde maritime.
 
Nous proposons un large choix de livres et d’objets liés à la mer : maquettes d’exposition ou à monter soi-même, vêtements de mer, couteaux de marin, mobilier et objets décoratifs d’inspiration maritime, mini-phares, reproductions d'instruments de marine, gastronomie... et bien d’autres choses encore que vous pouvez découvrir dans la « Boutique ».
 Catalogues
Nous continuons d’adresser gratuitement nos catalogues par la poste, à chaque lecteur. Dès juillet 2000, vous pouviez déjà commander sur un premier site Internet. Avec cette nouvelle version réactualisée en 2012, vous pouvez encore plus facilement découvrir et visualiser les nouveautés que nous éditons ou que nous sélectionnons : pour satisfaire pleinement la soif de savoir et de plaisir de tous les amoureux de la mer et des bateaux !

  • Garantie 100% satisfait
  • Livraison à domicile
  • Livraison France et Étranger
  • Commandez par Internet, téléphone, courrier…